En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.com.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…
Filtrer par catégorie

notre sélection de peintures, aquarelles, dessins, sculptures, lithographies originales signées de

Yaacov Agam (1928-) est un peintre, sculpteur, vidéaste et plasticien israélien. Il étudie d’abord le constructivisme à Jerusalem, mais travaille également comme graphiste dans des agences de publicité. A l’âge de 23 ans il s’installe en France, et devient une figure majeure de l’art cinétique, un courant qui mêle le statique et le mobile, ce dernier étant soit créé par un moteur à-même l’œuvre, soit par le fruit du hasard (grâce au vent, à l’eau ou à un mouvement extérieur par exemple.) Agam aime travailler avec les déplacements des spectateurs alentours, ce qui donne à l’œuvre un caractère incontrôlé et imprévisible. Il rencontre à Paris Fernand Léger, Auguste Herbin et André Breton, qui choisit certains titres des œuvres d’Agam. Yaacov Agam peint, mais crée aussi des sculptures et réalise des façades de monuments. Il expose seul pour la première fois en 1953, et participe en 1955 à la première exposition internationale d’art cinétique, ce qui lui vaut son succès qui durera jusque dans les années 1970. Le choix de laisser les mouvements aléatoires dicter l’aspect de ses œuvres n’est pas anodin. Il souhaite représenter la 4e dimension, imprévisible et invisible, mais du moins sensible à notre dimension. Ses œuvres sont souvent constituées de plusieurs plans, sur lesquels sont représentés des figures géométriques de différentes couleurs, ce qui produit un effet visuel différent à chaque mouvement d’un de ces plans, ou du spectateur lui-même. Agam aime également travailler avec les sons, et la technologie en général, ce qui le rapproche du mouvement surréaliste.