En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

René MAGRITTE (d’après) - La Bataille de l’Argonne, 2010 - Lithographie

René MAGRITTE (d'après)
La Bataille de l'Argonne, 2010

Réalisée par monsieur Philippe Moreno.
Contrôle et cachet de l'ADAGP, représentant la succession Magritte.
Annotations au dos.
Signature dans la planche / numérotée au crayon sur 275 exemplaires
45 x 60 cm

Parfait état.
Cet objet est proposé par un expert du marché de l'art. Son authenticité est garantie

Lithographie : La lithographie tire son nom du grec lithos «pierre» et graphein, «écrire». Il s'agit d'une technique d’impression qui permet la création et la reproduction d'oeuvres graphiques en plusieurs exemplaires à partir de dessins reproduits sur une pierre calcaire. Le papier est mis en contact des pierres encrées dans une presse. Les lithographies peuvent être numérotées ou non. Des grands ateliers, comme Maeght ou Mourlot, maitres dans cette technique, et spécialisé dans cette technique on produit des lithographies des plus grands maîtres, très recherchées aujourd'hui
René Magritte : (1898-1967) est artiste peintre belge, né à Lessines, en Belgique, en 1898. Il suit ses premiers cours de peinture à Châtelet. Les premiers tableaux de Magritte sont impressionnistes et datent de 1915. De 1916 jusqu'en 1918, René Magritte suit des cours à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles. C'est en travaillant dans un atelier en 1919, chez Flouquet avec qui il collaborera à la revue Au volant, qu’il découvre le cubisme et le futurisme. Les premières toiles de Magritte sont exposées en 1920 au Centre d'art de Bruxelles. L'année suivante, il est engagé comme dessinateur dans une usine de papier. En 1924, il côtoie le mouvement Dada et sera profondément ému par une peinture de De Chirico et projette de lancer une nouvelle revue Oesophage. Associé à d'autres artistes belges comme Nougé, Goemans, André Souris ou Lecomte, le surréalisme belge prend forme. Sa première toile surréaliste, Le jockey perdu date de 1926. Une première grande exposition pour Magritte est organisée en 1928, à la galerie L'époque, où le groupe sera réuni. Magritte expose à New York ou encore à Londres et réalise la couverture d'un ouvrage d'André Breton. De 1943 à 1945, il utilise la technique des impressionnistes dans ses tableaux qu'il qualifiera de période « Renoir » et les premiers livres parlant de ses œuvres sont édités. Il exécute durant les années 1950 et 1960 des commandes comme les huit panneaux du casino de Knokke-le-Zoute ou Les Barricades mystérieuses du Palais des congrès de Bruxelles. Des rétrospectives de son œuvre sont organisées en Belgique, aux États-Unis et aux Pays-bas en 1954, 1965 et 1967. René Magritte, atteint d'un cancer, meurt en 1967, chez lui, à Bruxelles.

En vente
Prix : 790 € TTC Frais et Taxes compris
Livraison états-unis: 42.20 € TTC (*)
Voir les tarifs de livraison des autres pays
Voir
Hotline N’hésitez pas à nous appeler si vous avez une question sur un lot. Pour toute autre demande, merci de remplir le formulaire de contact au bas de la page.
Autres objets de la catégorie « René Magritte »