En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Pierre ALECHINSKY - Volcan dépeint, 1971 - Lithographie signée

Pierre Alechinsky

Volcan dépeint, 1971

Lithographie en couleur offset

Taille de la feuille: 65 x 49,5 cm
Edition 300 + XXX
Numérotée XXIX/XXX
Imprimeur Arte, Paris
Éditeur: Jacques Putman pour 'Suite Prisunic', Paris
Référence Pierre Alechinsky, Les estampes, tav. 501, pag. 187

Bon état

Certificat de garantie

Lithographie : La lithographie tire son nom du grec lithos «pierre» et graphein, «écrire». Il s'agit d'une technique d’impression qui permet la création et la reproduction d'oeuvres graphiques en plusieurs exemplaires à partir de dessins reproduits sur une pierre calcaire. Le papier est mis en contact des pierres encrées dans une presse. Les lithographies peuvent être numérotées ou non. Des grands ateliers, comme Maeght ou Mourlot, maitres dans cette technique, et spécialisé dans cette technique on produit des lithographies des plus grands maîtres, très recherchées aujourd'hui
Pierre Alechinsky : (1927-) est un artiste belge, qui vit et travaille à Paris depuis 1951. Son oeuvre est associé au "tachisme", à l'expressionnisme abstrait et à l'abstraction lyrique. En 1944 il entre à l'Ecole nationale supérieure d'Architecture et des Arts décoratifs de La Cambre à Bruxelles, où il étudie les techniques d'illustrations, la gravure et la photographie. En 1949, il rejoint Christian Dotremont, Karel Appel, Constant, Jan Nieuwenhuys et Asger Jorn pour former le groupe Cobra. En 1954 sa première exposition s'est tenue à Paris. Il commence à s'intéresser à la calligraphie orientale. En 1955 il part pour le Japon avec sa femme. En 1960 il a déjà exposé à Londres, Bern, à la biennale de Venise, à Pittsburgh, New York, Amsterdam et Silkeborg, gagnant dès lors une réputation internationale. Il a travaillé avec Walasse Ting tout en continuant à collaborer avec Christian Dotremont. Il a aussi développé des liens avec André Breton. Ses travaux sont visibles dans de nombreuses collections, telles que celles des Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique, de la Tate à Londres, du Museum Ludwig à Cologne, du Walker Art Center à Minneapolis, du Museum of Art Fort Lauderdale, ou du Nova Southeastern University in Fort Lauderdale, Florida.

Berlinische Galerie (Germany)
Museo di arte moderna e contemporanea di Trento e Rovereto (Italy)
Das Museum Folkwang (Germany)
Fundação Museu de Serralves (Portugal)
Deutsche Bank Art Collection (Germany)
Museum Abteiberg (Germany)
Langen Foundation (Germany)
Les Abattoirs - FRAC Midi Pyrénées (France)
Nykytaiteen museo Kiasma (Finland)
Fondazione Emilio e Annabianca Vedova (Italy)
Essl Museum (Austria)
Galleria Civica d'Arte Moderna e contemporanea (GAM) (Italy)
Kunstmuseum Lichtenstein (Liechtenstein)
Museo Del Novecento (Italy)
Castello di Rivoli (Italy)
MAGA (Museo Arte Gallarate) (Italy)
Collezione Gori - Fattoria di Celle (Italy)
MNBA - Museo Nacional de Bellas Artes - Argentina (Argentina)
Peggy Guggenheim Collection (Italy)
Museo Nacional de Artes Visuales (Uruguay)
Collezione Peruzzi (Italy)
CGAC - Centro Gallego de Arte Contemporáneo (Spain)
Solomon R. Guggenheim Museum of Art, New York (The USA)
Tate Collection (United Kingdom)
mglc (Slovenia)
Cà Pesaro Galleria Internazionale d'Arte Moderna (Italy)
Fondation Gandur pour l'art (Switzerland)
Kunsthalle zu Kiel (Germany)
Collezione Lucio Amelio (Terrae Motus) (Italy)
Galleria d'Arte Moderna di Verona (Italy)
Museo d'Arte Contemporanea di Lissone (Italy)
magi'900 (Italy)
Vendu

Ce lot n’est pas disponible. Cliquez sur « Voir le catalogue » pour voir les lots similaires en vente.

Hotline N’hésitez pas à nous appeler si vous avez une question sur un lot. Pour toute autre demande, merci de remplir le formulaire de contact au bas de la page.
Autres objets de la catégorie « Pierre Alechinsky »