En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés afin de pouvoir vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible et des contenus personnalisés sur Plazzart.
Le choix de l’art en toute confiance
Art moderne, art contemporain, art asiatique, art orientaliste, archéologie…

Ladislas KIJNO - Sans Titre - Gravure signée

Ladislas Kijno
Sans Titre

Gravure au carborundum originale
Signée à la main et numérotée 64 / 75
Papier fait main Moulin de Larroque
Rehauts de peinture
Chaque pièce est différente.
75 x 56 cm


Dimensions :
- Hauteur : 75 cm
- Largeur : 56 cm
Cet objet est proposé par un expert du marché de l'art. Son authenticité est garantie

Gravure : Le terme de gravure regroupe l'ensemble des techniques artistiques qui utilisent la gravure d'un support (bois, métal, linoléum, pierre...) destiné à être encré afin de reproduire une image. Le support peut être gravé à l'aide d'un outil ou d'un acide. L'œuvre finale ainsi obtenue s'appelle une estampe, mais aussi par extension "gravure". Les techniques les plus connues sont la pointe sèche (le support est creusé à l'aide d'un stylet) et l'eau forte (le support est creusé à l'aide d'un acide).
Ladislas Kijno : (1921-2012) est un peintre français d'origine polonaise. Après une enfance dans un milieu modeste, il étudia la philosophie, avec notamment Jean Grenier, puis fréquenta l'atelier de Germaine Richier dans l'après-Seconde guerre mondiale. Installé en région parisienne depuis la fin des années 1950, Ladislas Kijno a, au fil des décennies, multiplié les vaporisations en peinture et s'est imposé comme l'un des maîtres de la technique dite du "froissage". Sa rencontre avec Louis Aragon et Francis Ponge en 1943 l'a également amené à beaucoup œuvrer en collaboration avec des poètes. D'innombrables hommages habitent ses créations : Nicolas de Staël, Nelson Mandela, Galilée puis Gagarine ; mais encore les combats aux côtés des peuples algériens ou vietnamiens, mais aussi Tahiti, la Chine, l'île de Pâques. Il a participé à la biennale de Venise en 1980. Dans les années 1990, il travaille à la rose du portail de Notre-Dame de la Treille de Lille. En 1991, un numéro de la revue L'Amateur d'Art lui a été en partie consacré, avec en particulier un entretien avec Jean-Pierre Thiollet, intitulé : « Ladislas Kijno : "Je suis un moine de l'Art !" ». En 1996, Ladislas Kijno suggère à Monseigneur Vilnet, évêque de Lille, l’idée de dédier cette partie "moderne" de la crypte à un espace d’exposition d’œuvres contemporaines sur le thème de la Passion du Christ. Sept années plus tard, le Centre d'art sacré contemporain voit le jour.Ses oeuvres sont présentes dans les musées suivants : Musée d'art Moderne et contemporain de Nice (MAMAC) (France), Centre Pompidou - Musée national d'art moderne (France), CIAC Ceintre international d'art contemporain du château de Carros (France), Fonds départemental d'art contemporain de Seine-Saint-Denis (France), Fundació Stämpfli (Espagne), Centre national des arts plastiques (France), Musée Paul Valéry (France)

En vente
Prix : 900 € TTC Frais et Taxes compris
Livraison France: 18.50 € TTC (*)
Voir les tarifs de livraison des autres pays
Voir
Hotline N’hésitez pas à nous appeler si vous avez une question sur un lot. Pour toute autre demande, cliquez sur "Besoin d’aide" en haut ou en bas du site.
Autres objets de la catégorie « Ladislas Kijno »
Ça devrait également vous plaire